http://memoire-battante.fr      

«  Il n'y a rien de plus varié que cette contrée : tantôt c'est une pente rapide et boisée, tantôt ce sont des escarpements perpendiculaires et dont les flancs accidentés sont déchirés de la manière la plus bizarre. 

A la partie supérieure et sur les contreforts de la montagne apparaissent d'abord quelques bouquets de mélèzes ; plus bas sont des sapins clairsemés, qui deviennent plus multipliés à mesure que l'on descend ; puis l’œil se repose sur une vallée riante et légèrement ondulée ». 

François Crozet, 1869.

Les sommets et les crêtes du Valjouffrey figurent en bonne place dans l'histoire de l'alpinisme, voir ici

Photos Hervé Champollion extraites de son livre Valjouffrey

Quelques sommets célèbres 

Photos Denis Champollion

Le Pic d'Olan

Le Pic de Valsenestre

Le Pic des Souffles

Voir ici

ci-dessous

Du col des Marmes aux Echarennes Pic de Valsenestre   

Vallon du Béranger (Françoise Frossard) 

Pointe Marcelline

Pointe Maximin

Cette pointe fut gravie le 15 juin 1891 par F.E.L. Swan, avec le célèbre guide Gaspard de la Meije. Chacun d'eux ayant déjà donné son nom à un sommet (la Pointe Swan, le Pic Gaspard), Swan la baptisa " Pointe Maximin ", prénom du fils de Gaspard.

Voir " Noms de Lieux Quelle Histoire ! " Pierre Barnola et DV  

Col et Aiguille des Arias

 

Un peu de géologie

Plusieurs sites internet étudient la géologie du Valjouffrey parmi lesquels deux excellentes adresses :

Celui de Maurice Gidon

Celui de Maurice Séchier

Observer la nature


Samedi, 03 Avril 2010 JACQUEMIN Gérard

La photo numéro 1 représente le glacier du Grand Vallon à l'été 1967. Elle a été prise par mon père lors d'une randonnée que nous effectuâmes ensemble. J'avais 12 ans à l'époque et  nous avions effectué la traversée vallon d'Aillot/ Vallon de la Haute Pisse par la crête de Ferrand juste sous l'aiguille d'Aillot vers 2800 mètres d'altitude d'où est prise la photo.

La photo numéro 2 représente le même glacier à l'été 2007. elle est prise depuis le pic de Valsenestre à un peu plus de 2700 mètres d'altitude. Les ombres portées sur le glacier montrent bien que les photos sont prises à peu près à la même saison.

Le glacier a bien perdu de la surface, il a surtout beaucoup perdu en épaisseur. Vestige d'un glacier affluent du glacier de la Bonne qui creusa notre vallée lors de la dernière glaciation de Wurm, il y a 10 à 15 000 ans, le glacier du grand vallon risque bien de disparaître avant quelques décennies. Un lac glaciaire existe peut être déjà dans ses tréfonds, peut que nos arrières petits enfants iront y pêcher quelques truites fario.

 

Une merveille bien cachée chez nos voisins d'Entraigues

L'Arche du Vet ou Peigne d'Or   pdf ici 

pdf de M. Cerutti

A voir aussi le site ci-dessous dont s'est inspiré Matthieu

http://geologie_patrimoine_matheysine.perso.sfr.fr/sites_remarquables/entraigues_archesvet.html

Alors ? Cargneule ou pas cargneule ? là est la question.

Oui, ça grimpe ;-)

Mais quel éblouissement !